Cuisson et enfumage

Techniques de cuisson et enfumage

TROIS ÉTAPES SONT NÉCESSAIRES 

1 – Un enfournement stratégique
2 – Un défournement obligatoirement  rapide
3 – Un enfumage dès la sortie du four

1 – L’enfournement est délicat et doit être stratégique
Le placement des pièces dans le four conditionne certains effets sur les émaux et oxydes mais surtout doit faciliter le défournement qui doit s’opérer  rapidement et sans encombre.
Mon four est constitué d’une sole ou socle en matériaux réfractaires recevant  une cloche mobile en fibre d’alumine maintenue par un grillage, relevable avec un palan, système simple couramment utilisé.

2 – Le défournement doit être obligatoirement rapide au moment de la fonte des émaux.
Ce défournement s’opère entre 960° et 1000° à la différence des cuissons traditionnelles classiques où l’on défourne quand le four est pratiquement refroidi.
On saisit alors les pièces incandescentes avec des pinces et on les dépose rapidement dans des bidons remplis de combustibles tels que paille, feuilles sèches, copeaux ou sciure.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 – L’enfumage, étape clef en fin de cuisson
C’est la dernière étape du travail qui conditionne la réussite. Après avoir rapidement saisi les pièces avec des pinces et les avoir posées dans les bidons et leurs combustibles, il est nécessaire de les enfermer pour créer une réduction*.
Cette atmosphère réductrice plus ou moins prolongée révèle le réseau de craquelures ou tressaillage* sur l’émail et favorise quand on le souhaite l’apparition des lustres révélant un aspect irisé à la surface de la terre. L’enfumage  peut s’effectuer aussi directement sur le sol, ce qui permet de mieux observer  et maîtriser ses effets. Les lustres ne sont pas stables et pour le devenir, les pièces sont immergées immédiatement dans l’eau froide dès leur apparition.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La clôture du travail consiste au nettoyage des pièces souvent recouvertes de carbone. C’est l’impatience de la révélation parfois magique, parfois décevante. Mais comme on le sait, l’erreur ou la déception constitue le ferment d’une nouvelle recherche.


>> Galerie >

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s